Bienvenue dans notre Atelier

Le Fondateur - Guillaume Gaulis

"Étant fan de mécanique depuis ma tendre enfance grâce à mon père, collectionneur invétéré d'automobiles anciennes, j'ai grandi dans un univers propice à la mécanique, traînant dans des garages spécialisés où il n'était pas rare de reconstruire intégralement des bolides tout en gardant leur aspect d'origine, leurs usures du temps ainsi que leurs patines, que vous avez le plaisir de retrouver sur nos montres.

J'ai eu la chance de découvrir ce véritable "métier passion" et de rentrer en formation en sortie de 3ème dans le lycée technique Diderot situé a Paris, où je fus, pour mon plus grand plaisir, remarqué par la Manufacture Rolex, qui m'enseigna entre autres l'art d'entretenir leurs précieux garde-temps, durant les 4 années de ma formation.Un Brevet des Métiers d'Art en poche ainsi qu'une formation extrêmement enrichissante chez "Watch time is it ?", un projet me trottait dans la tête"

Le début de l'aventure

"C'est encore pour un projet complètement fou d'achat et de restauration d'un bus anglais, que je me suis retrouvé avec mon père dans les marchés aux Puces de Saint-Ouen, dont je suis tombé amoureux en un instant.C'est ce coté vintage qui se retrouvait à tous les coins de rues où je posais les yeux qui à conquis mon cœur !Ma décision était prise, c'est ici que j'ouvrirai mon atelier d'horlogerie ! "

Vincent, le temps glisse sur lui

Vincent est à l’image des produits que l’on aime et choie à l’Atelier : patiné à l’extérieur - ne lui dites pas qu’il devient chauve - et une mécanique qui tourne bien à l’intérieur.
Il en est déjà à sa deuxième vie dédiée à sa curiosité pour les mécaniques complexes. Ambianceur musical old school de l’atelier, il affectionne nous surprendre par un bon vieux Booba ou XXX sortis de nulle part.
Son leitmotiv : donner l’envie d’avoir envie du travail bien fait et de se faire plaisir

Cameron, le Fils illégitime

"Toute bonne histoire commence à une date précise, la mienne commence le 6 septembre 2015 dans le fond de la classe, proche de la sortie, de Madame Jouvin en 4B... Je découvre ma passion pour l’histoire de l’humanité, plus particulièrement l’histoire du 20ème siècle. Des lors je me renseigne et me cultive sur cette période qui me fascine. Les années passent et me voilà à la fin de mon lycée avec un Bac Es en poche. Dans ma tête, le droit est ma seule obsession. Après 1 mois de fac de droit, hélas je me rend compte qu'il y a un trop grand décalage avec ce que je m'étais fait du droit et la réalité, ceci n’est finalement pas fait pour moi. Après quelques recherches je me réoriente vers les metiers du commerce. C’est ici qu’un nouveau chapitre de ma vie commence...

L’Atelier du Temps m’ouvre ses portes... Me voici dans l’un des plus vieux marché antiquaire du monde et dans la seule horlogerie. L’Atelier m’a transmis une passion qui aujourd’hui guide ma vie: l’horlogerie. Moi qui était fasciné par l’histoire me voici fasciné par le temps. L’être humain veut contrôler le temps, moi j’apprécie de pouvoir le contempler grâce aux merveilles de mécaniques qui m’entourent chaque jour. 

La prochaine étapes ? J’ai tout mon temps..."

Valentin, dit Rocco la main longue

"Une scène de film m'ayant beaucoup marqué dans mon enfance est celle de la réparation de Woody dans Toy Story 2. Ce vieux monsieur et sa mallette aux innombrables outils ; redonnant vie à ce jouet à la force de son savoir faire et d'une main sûre. Fasciné par ces images, je ne m'imaginais alors pas un instant pouvoir faire un métier similaire un fois adulte.

Une douzaine d'années plus tard, la découverte du monde de l'horlogerie fût une révélation pour moi.


Direction la Franche-Comté, berceau historique de l'horlogerie française.

J'y obtiens mon CAP à l'école prestigieuse de Morteau en faisant la découverte de l'Atelier Du Temps en parallèle. Amoureux des beaux objets chargés d'histoire, le vintage m'a toujours beaucoup plus attiré que le moderne.

Voilà maintenant une année que je prépare mon Brevet des Métiers d'Art en alternance entre les Puces et le Doubs ; en chérissant chaque jour à l'établi au sein de cet atelier exceptionnel"

Adrien, l'Artiste du Temps

"Depuis longtemps, je suis passionné d’images. Autant que je m’en souvienne j’ai toujours voulu en créer.  Après mes études d’audiovisuelles et 3 ans de post production dans le milieu de la pub, je me retrouve à changer de cap en retournant à mes premiers amours : la photographie.

Après quelques mois à kiffer, permis motos et gros road trip comme objectif, je rencontre Guillaume et toute l’équipe de l'atelier du temps. Le feeling passe immédiatement et des envies communes de travailler ensemble arrive naturellement.

En plus de la photographie, j’avais une passion pour l’horlogerie. Avec mon appareil photo je voulais figer des histoires dans le temps. C'est pour cette raison qu'aujourd'hui j'accompagne l'Atelier aussi bien visuellement que techniquement..."